Résultats de l’AGS du 17 novembre et protocole de retour au travail

Chères et chers membres,

Les chargées et chargés de cours présents en assemblée générale spéciale du 17 novembre 2014 se sont prononcés massivement en faveur de l’entente de principe et ont voté de la façon suivante à la proposition:

Proposition : il est proposé que l’entente de principe, telle qu’intervenue entre la partie patronale, l’Université de Sherbrooke, et le syndicat des chargées et chargés de cours, soit acceptée et que le syndicat mette fin à ses moyens de pression.

Résultat: pour 146, contre 1, abstentions 3

En ce qui concerne le protocole de retour au travail, voici ce qui est entendu avec l’Université:

Les chargées et chargés de cours qui avaient des cours et des activités pédagogiques qui ont fait l’objet d’une annulation ou des examens qui ont été reportés, pendant les deux journées de grève soit, le vendredi 14 et le samedi 15 novembre, devront s’assurer de mesures compensatoires ou de reprise et les communiquer prochainement à leurs étudiantes et étudiants, en collaboration avec les Facultés;

Il en ira de même pour les chargées et chargés de cours qui participeront à l’assemblée générale du SCCCUS ce lundi 17 novembre, à 19 h, et qui ont des cours, activités pédagogiques ou examens à l’horaire.

Dans ces conditions, votre paie devrait être complète, sans amputation aucune, et en temps.

Si vous lisez bien le protocole de retour au travail, il est mentionné que vous devez déterminer les mesures compensatoires ou de reprise. Donc, c’est votre responsabilité mais encore plus, et ce sera encore plus vrai avec la nouvelle convention, vous n’avez pas à quémander la permission de le faire car vous êtes en contrôle de vos activités d’enseignement.

Cependant, connaissant notre professionnalisme à tous, nous voudrons être assurés que notre département est au fait de nos plans et que nos étudiants y soient considérés en priorité.

Le CE et le comité de négociation vous remercient de la confiance que vous leur avez accordé tout au long de ce chapitre de l’histoire de votre syndicat.

Votre CE