Entente avec l’UdeS: résumé avant le texte final

Chères et chers collègues,

Le 17 novembre en assemblée générale extraordinaire, les chargées et chargés de cours membres du SCCCUS ont accepté, dans une proportion de 99 %, l’entente de principe intervenue le 15 novembre. Le conseil d’administration de l’Université se prononcera à son tour sur cette entente lors de sa séance du 15 décembre. La nouvelle convention collective, qui entrera en vigueur au moment de sa signature officielle, s’étendra jusqu’au 31 mars 2018. Elle comprend entre autres des ajustements aux congés parentaux et aux allocations de départ à la retraite afin de favoriser l’harmonisation avec les autres conventions. La convention prévoit également la formation de comités paritaires qui évalueront la possibilité d’offrir des assurances collectives et étudieront les questions de la formation à distance et des nouvelles formules pédagogiques. De plus, de nouveaux mécanismes pour assurer une meilleure représentation des membres du SCCCUS au sein de certains comités et instances seront mis en place. Sur le plan salarial, les chargées et chargés de cours rattachés au SCCCUS obtiennent un ajustement rétroactif correspondant à la Politique salariale gouvernementale (PSG) s’appliquant le 1er avril 2013 (1,75 %) et le 1er avril 2014 (2 %). Une cinquantaine de chargées et chargés de cours à forfait bénéficieront également d’un rattrapage salarial avec une augmentation additionnelle de 4 % pour assurer l’équité de la rémunération au sein du SCCCUS. Dans le contexte des compressions budgétaires et d’incertitude quant aux règles budgétaires pour l’année financière 2015-2016, les parties ont convenu d’une réouverture de la convention collective pour les échelles salariales dès que le Gouvernement du Québec fera connaître ses règles budgétaires.

Cordialement. Votre CE.

 

Cordialement.